Dark Souls II

Dark Souls II (Dark Souls 2)

Un jeu d'action-RPG pour les chasseurs de démons aux nerfs solides

Le jeu d'action-RPG Dark Souls 2 plonge le joueur dans un monde de survie. À la recherche de lui-même, le joueur devra combattre des hordes de démons. Dark Soul 2 tire son charme de sa difficulté hors du commun et des surprises qui vous attendent à chaque coin de rue. En somme, c'est toujours ce qui vous attend: un piège mortel.  Lire la description complète

Les plus

  • Système de combat bien pensé
  • Excellentes animations de combat
  • Atmosphère prenante
  • Doubles et effets sonores de qualité
  • Difficile mais pas injuste

Les moins

  • Animations normales et banales
  • Graphismes moyens
  • Difficile de coopérer avec des amis

Excellent
9

Le jeu d'action-RPG Dark Souls 2 plonge le joueur dans un monde de survie. À la recherche de lui-même, le joueur devra combattre des hordes de démons. Dark Soul 2 tire son charme de sa difficulté hors du commun et des surprises qui vous attendent à chaque coin de rue. En somme, c'est toujours ce qui vous attend: un piège mortel. 

Le test se base sur la version console pour PlayStation 3. La version PC sortira le 25 avril 2014. 

Un jeu de rôle hors du commun

Dark Souls 2 commence de la même manière que les autres jeux de rôle. Il s'agit de créer un personnage en lui attribuant une corpulence, une couleur de cheveux et de peau, et en choisissant une classe

C'est ici que s'arrêtent les similitudes. Le jeu propose un court tutoriel répondant aux questions des nouveaux joueurs qui n'ont pas l'habitude de la série Dark Souls. Un seul faux pas et vous serez dévoré de la tête aux pieds après quelques mètres !

Une question d'âme

Au lieu de gagner des points d'expérience, le joueur gagne des âmes quand il tue des ennemis. Elles peuvent être échangées pour gagner des niveaux, ou bien contre des potions, des armes ou des pièces d'armures.

Le principe est simple: il suffit de tuer un ennemi pour qu'il perde son âme. Mais attention, si vous mourez, vous perdez toutes vos âmes... Étant donné les ennemis que vous avez à affronter, rester en vie n'est pas une mince affaire...

Une mort avec conséquences

Il est très facile de mourir dans Dark Souls 2. Il suffit d'un faux pas, d'un monstre tapi dans le noir ou d'un boss trop puissant. Non seulement c'est embêtant, mais cela entraine aussi des conséquences. À chaque mort, le personnage perd une partie de son humanité. La chair se détache des os jusqu'à ce qu'il ne subsiste qu'un squelette.

Par ailleurs, votre capacité de points de vie se réduit également de plus en plus à chaque mort. Avec des potions spéciales, il est toutefois possible de regagner des points de vie. Vous pouvez les trouver dans le jeu ou les acheter auprès des marchands.

Un séjour rapide près d'un feu de camp

Les feux de camp servent à la fois de point d'apparition et de moyen de transport, dans le monde de Dark Souls 2. Ils sont disséminés un peu partout dans chaque niveau. Une fois activés, ils peuvent vous servir à vous reposer ou à voyager jusqu'à un autre feu de camp. Vous pouvez aussi y réparer de l'équipement simple.

Esquivez, esquivez, esquivez !

Le gameplay lui-même exprime la survie dans Dark Souls 2. Vous attaquez les ennemis avec une arme à une ou deux mains, un arc ... Les guerriers audacieux peuvent même opter pour une épée à deux mains. Si l'une de vos mains est libre, vous pouvez en profiter pour vous protéger avec un bouclier. Le choix de votre arme et de votre armure aura une influence considérable sur le combat. 

Ceux qui optent pour la magie pourront équiper un arc dans les deux mains ou une baguette magique, et choisir plutôt des vêtements légers. Veillez à éviter correctement les coups de vos ennemis. Si vous les frappez dans le dos, vous pouvez leur infliger des dégâts considérables. 

Une autre stratégie est de choisir un guerrier lourdement armé. Ceux-ci doivent améliorer leur armure et leur bouclier pour parer correctement les coups. Et quand ils frappent, ça fait mal...

Vous pouvez bloquer avec le bouclier et contre-attaquer. Les DPS (Défense des points sensibles) à distance devront veiller à conserver une arme de mêlée sous la main, parce que les ennemis sont agiles et peuvent rapidement réduire la distance entre eux et vous. Dans ce genre de cas, mieux vaut avoir la main leste et foncer sur votre épée, votre dague ou votre hache !

Esprits et envahisseurs

Les joueurs peuvent laisser des marques sur le sol. Elles sont visibles par les autres joueurs dans leur monde. Ce sont parfois des avertissements, parfois des indications erronées. Par ailleurs, les joueurs peuvent amener des compagnons dans leur monde et passer les étapes difficiles en équipe. Grâce aux âmes des démons et aux Dark Souls, il est possible d'envahir le monde d'un autre joueur et de le défier en duel.

Une atmosphère tendue malgré des graphismes légèrement dépassés

Là encore, les graphismes de Dark Souls 2 sont aussi sombres que son histoire. Les caves et les donjons ne sont que faiblement éclairés. Si vous allumez une torche, vous pouvez illuminer les recoins sombres - une grande différence par rapport à ses prédécesseurs Demon's Soul et Dark Souls. Bien sûr, si vous portez une torche, vous ne pouvez vous équiper de bouclier de protection...

La vision de Dark Souls 2 est excellente et la caméra se place sur l'épaule du joueur. Vous pouvez aussi planifier l'endroit où vous devez vous rendre.

Des combats de grande qualité

Les animations de combat sont très bien exécutées, tout comme dans les jeux Dark Souls et Demon's Souls. Les connaisseurs du genre s'y retrouveront immédiatement. Malheureusement, les animations normales (pour marcher ou sauter, par exemple) ne sont pas aussi réussies et c'était déjà le cas dans Dark Souls. Le détail des graphismes, la lumière et les particules sont loin d'arriver à un niveau technique acceptable.

Les dialogues anglais des doublages sont excellents, mais ce sont les effets sonores qui font tout le sel de Dark Souls. La musique qui passe en fond contribue grandement à camper une atmosphère lourde et malsaine.

Conclusion : un jeu de rôle-action palpitant pour les connaisseurs aux nerfs d'acier

Dark Souls 2 n'est pas pour les mauviettes ! Celui qui s'attend à une arrivée en douceur se trompe lourdement: Dark Souls vous plonge tout de suite dans l'ambiance, et elle est loin d'être riante...

Les aventuriers sont faibles, mal équipés et inexpérimentés : ils vont apprendre à leurs dépens que la vie n'est pas facile dans Dark Souls 2. Et quand ils tombent dans une embuscade et succombent à un coup dans le dos, on peut presque entendre le rire démoniaque des développeurs.

Et pourtant, c'est ce qui plait aux fans de Demon's Souls et Dark Souls : la joie de la frustration, le plaisir d'apprendre de ses propres erreurs et de vaincre des ennemis puissants par la seule force de leur cerveau ou de leurs compétences. Le danger constant, les âmes et la progression dans le jeu contribuent à renforcer le lien qui vous unit à votre personnage et à camper cette atmosphère lourde et effrayante. 

Et voilà, encore un faux pas et tout est à recommencer. Et c'est exactement ce qui est amusant !